​BAC PRO COMMUNICATION SERVICES RESTAURANT

APPRENTISSAGE

LE BAC PRO CSR

01

DEFINITION

Le titulaire du baccalauréat professionnel commercialisation et services en restauration est un professionnel

qualifié, opérationnel dans les activités de commercialisation et de service en restauration.

Il est capable de s'adapter à terme en français et en langues étrangères, à des fonctions d’accueil, de commercialisation,d'animation et de management et ce, dans tous les secteurs et formes de restauration.

 

02

FORMATION

 

La formation est constituée :

  • de deux semaine au CFA et de deux semaines en entreprise.

  • En seconde : 500 heures sur l'année (14 semaines de 35 heures de cours)

  • En Première er Terminale : 675 heures sur l'année (18 semaines de 37h30 de cours)

  • + 12 Heures pour passer le diplôme de Sauveteur Secouriste du travail

Contrôle en Cours de Formation (CCF)

 

 - Technologie de Restaurant

 - Techniques appliquées de Restaurant

 - Travaux pratiques de Restaurant

 - Dossier professionnel

 

- Sciences appliquées à l’alimentation, à l’hygiène et aux équipements

- Prévention Santé Environnement

- Gestion - Mathématiques

- Langue vivante : Anglais

- Langue vivante 2 : Italien (facultative à l’examen)

- Arts Appliquées et Éducation Artistique

- Éducation physique et sportive

 

Epreuve ponctuelle

 

- Français

- Histoire-Géographie

03

04

ENVIRONNEMENT TECHNIQUE DE L'EMPLOI :

Le titulaire du baccalauréat professionnel commercialisation et services en restauration exerce son activité

dans un contexte diversifié, en respectant l’environnement, le développement durable, les règles d'hygiène, de

santé et de sécurité, les impératifs de gestion et en valorisant les dimensions de nutrition, de plaisir et de bienêtre.

 

CONTEXTE PROFESSIONNEL

Le contexte professionnel se caractérise par :

 

  • une réglementation de plus en plus exigeante, notamment dans les domaines de l’hygiène, de la santé et de la sécurité,

  • une évolution du comportement du consommateur, mieux informé, plus exigeant et à la recherche d’une relation personnalisée avec le personnel de restaurant et de cuisine,

  • l’emploi généralisé des technologies de l’information et de la communication, dans les pratiques professionnelles

  • comme dans les échanges avec la clientèle, les fournisseurs, …

  • une intensification de la concurrence entre les entreprises du secteur de la restauration, qui suppose une veille permanente et la recherche d’une optimisation des systèmes,